Nouveaux laissez-passer pour les séries éliminatoires de la Section Sud de la CAF

Les fans des Lions d’El Monte réagissent lors de la seconde moitié du match du Championnat de football régional CIF Division 5-AA Sud 2019 au lycée El Monte à El Monte, en Californie. le vendredi 6 décembre 2019. Les Lions d’El Monte ont battu les Conquistadors de la Serra 30-18. (Photo de Raul Romero Jr, Photographe contributeur)

Il y aura un changement important pour les joueurs de football, les entraîneurs et les fans lorsque la saison 2020 commencera.

Le Conseil de la Section Sud de la CAF a voté lors de sa dernière réunion de l’année scolaire par un décompte de 80-6-4 pour adopter un nouveau système de séries éliminatoires de division pour le football au secondaire.

La réunion, initialement prévue en mars au Grand de Long Beach, s’est déroulée par vidéoconférence afin de respecter les mesures de distanciation sociale dues à la nouvelle pandémie de COVID-19.

Dans le nouveau système, chaque équipe est placée dans une division éliminatoire à la fin de la saison régulière en fonction d’une puissance attribuée par le site Web CalPreps.com .

Le nouveau système garantira que chaque équipe qui gagne une place automatique en séries éliminatoires accède aux séries éliminatoires. Cela n’a pas été le cas avec le système divisionnaire de football compétitif utilisé au cours des dernières saisons. De plus, les équipes qui reçoivent un volume élevé de transferts – et qui réussissent sur le terrain – seront placées dans la division appropriée.

De nombreux entraîneurs de football de la région étaient satisfaits des résultats.

« J’étais tout pour cela dès le premier jour, et j’ai été un peu frustré que cela ait pris autant de temps », a déclaré Jim Bonds, l’entraîneur de St. Francis.  » Nous avions une excellente équipe en 2017 et nous en avons payé le prix ces deux dernières années. Je pense qu’ils ont bien compris. Je pense que cela résout également le problème du transfert. Je n’ai aucune sympathie pour les équipes qui chargent leurs listes de transferts et se placent dans des divisions supérieures. »

Larry Muir, entraîneur de Valence, aime également le nouveau système de playoffs.

« En 2017, lorsque nous avons joué le championnat CIF contre Oaks Christian, nous avions beaucoup de seniors, et l’année prochaine, nous avons dû remplacer énormément de gars », a déclaré Muir. « Le flux et le reflux du football au lycée répondront à cela. Si je n’ai pas l’année suivante, si je ne suis pas le même type d’équipe, peut-être que ça descend d’une division ou deux ou vice versa si j’ai une classe qui est vraiment bonne. J’aime le fait qu’il répond bien aux changements. Dans le football d’aujourd’hui, les programmes peuvent changer assez rapidement. »

Le Conseil a également voté par 79 voix contre 9 pour approuver un changement proposé à la politique de discipline pour les éjections et les combats. La législation stipule que les joueurs expulsés d’un match ne seront pas autorisés à jouer lors du prochain match mais peuvent être sur le banc de l’équipe.

Le joueur sera suspendu de trois à six matchs par la Section Sud de la CAF si un joueur se bat. Si un fan est éjecté d’un match, il ne pourra pas assister au match suivant. Si ce fan reçoit une autre éjection, il ne pourra plus assister aux matchs pour le reste de la saison. La législation fera l’objet d’un vote final lors de la réunion CIF-État le 29 mai.

Le Conseil a approuvé à l’unanimité (89-1) une proposition de l’État visant à modifier le libellé actuel d’un transfert disciplinaire. Selon la législation, « Cette révision modifierait le libellé pour préciser qu’un étudiant transféré ne peut pas obtenir l’admissibilité sportive s’il y a des mesures disciplinaires en place ou en cours dans l’ancienne école. »

Dans l’un des points très débattus à l’ordre du jour, le conseil a voté de justesse pour approuver (46-39-5) une loi pour une exception unique à la pratique dominicale pour les étudiants-athlètes qui concourent dans la joie de la compétition. L’exception permettra aux équipes de s’entraîner si elles envisagent de participer aux Championnats nationaux de Cheerleading des écoles secondaires en Floride.

Les commissaires d’État voteront la législation lors de la première réunion du CIF-State de l’automne de la saison 2020-21. Si la proposition est adoptée, elle sera mise en œuvre pour la saison académique 2021-22.

Le conseil a également voté en faveur de l’adoption (77-7-6) du système d’équité en compétition pour la natation des garçons et des filles.

La législation exige que « les équipes de natation garçons et filles soient placées dans la division qui convient à l’équipe individuelle, qui peut différer pour le sexe opposé de chaque école. »Une équipe sera assignée à une division en fonction d’une puissance évaluée à partir des résultats de ses deux saisons précédentes.

Le conseil a également voté pour Jim Perry, le directeur sportif du Huntington Beach Unified High School District, en tant que nouveau président de la CIF-SS.

– Haley Sawyer a contribué à cette histoire.